Nouvelle rubrique : coin des lecteurs


Dans la rubrique "coin des lecteurs" , quelques ouvrages indispensables pour tout collectionneur et amateur de trains jouets!

Coin des lecteurs

Les trains jouets


Les débuts du modélisme ferroviaire sont plutôt obscurs. On ne sait pas vraiment qui a eu l'idée de miniaturiser les trains, mais cela s'est fait alors que le monde adoptait massivement le transport ferroviaire. Les premiers trains sont des reproductions libres, produits par des fabricants d'objet en fer-blanc, qui profitent des chutes pour réaliser de petits trains. Vers 1840, des machines à vapeur miniaturisées sont disponibles en Angleterre, permettant de créer les premiers trains miniatures ou plutôt des trains jouets. En 1891, Märklin présente un train à mouvement d'horlogerie, mais la majorité des productions sont des trains à traîner ou des trains de plancher. Ces trains jouets resteront aux catalogues des fabricants jusqu'en 1930.


Viennent ensuite  les trains jouets roulant sur des rails ; les rails en coupons, d'abord à ornières puis avec de véritables rails, assemblables à l'envi, apparaissant avec le siècle], et permettant les premiers ovales de voie, agrémentés pour certains d'appareils de voie (aiguillages, croisements, etc.). Les trains quant à eux sont des maquettes en tôle estampée et/ou lithographiée. Ce type de reproduction, mis au point vers 1910, est appelé Tin plate, et les marques JEP, Hornby, Märklin en ont été emblématiques. Les trains sont alors reproduits à des échelles comprises entre le 1:15 et le 1:45, sans qu'aucune standardisation n'intervienne entre les différentes marques. C'est plus l'évocation du matériel reproduit qui prime : on est là dans une forme de reproduction qui est clairement celle du train jouet plutôt que celle du modélisme.


Les modèles populaires sont des reproductions sommaires : une Pacific, et ses six essieux, se retrouve bien souvent réduite à deux essieux, ceux du bogie moteur entraînant le jouet, commun à beaucoup de matériel moteur de la marque. Les modèles fins tout en métal existent cependant, par le biais de firmes spécialisées ou du travail d'artisans (comme les français Fournereau, Gaume et Lequesne, par exemple) ; les premiers modélistes ferroviaires devant souvent recourir à la construction intégrale de modèles. Les premiers modèles reproduisant plus fidèlement les trains de l'époque sont vendus à un prix qui fait du « beau train » un loisir bourgeois.

Venez  découvrir sur ce site comment exploiter aujourd'hui  encore ces magnifiques trains jouets tinplate !





Recherche personnalisée




hornby ,jep , trains ,ancien , hornby , jep , trains  ,tole, blz , lionel ,blz ,  tinplate , tole , hornby ,jouets
           
                                                                  TrainsJouets@orange.fr


       

               

            Livre d'or



Copyright © 2013. Tous droits réservés.
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Affichage du site :
Résolution minimum : 1152*864
Résolution optimale : 1280*1024